Le rôle essentiel des pharmaciens.

Lorsque vous vous rendez chez votre pharmacien, vous vous trouvez en général en possession d’une ordonnance que vous a donné votre médecin afin de soigner une maladie. Le pharmacien est donc un simple vendeur de médicaments qui vérifiera que vous n’avez pas d’allergie et vous rappellera le dosage et l’utilisation de chaque médicament qui vous a été prescrit.

Si vous pensez cela, et bien vous vous trompez grandement.

En effet, pour devenir pharmacien ( pharmacie garde ), ces derniers ont dû suivre une formation de 6 ans, se soldant par une thèse d’état, qui démarre par une année équivalente à une année de classe prépa, où ils ont dû ingurgiter des tonnes d’informations dans un temps très court. Pourquoi cette année de préparation intense ? Tout simplement pour sélectionner ceux qui seront à même de retenir des informations diverses et variées sur les médicaments, les dosages, les interactions entre les traitements, comment faire des crèmes et même comment reconnaître les champignons !

Et oui ! Si vous allez à la cueillette aux champignons mais que vous avez un doute sur l’un d’entre eux, un pharmacien sera à même de vous dire s’il est risqué, voir mortel, et vous donnera le feu vert pour manger votre cueillette ou pas. Ecoutez-le bien car chaque année, des dizaines de personnes meurent ou subissent une greffe de foie faute d’être allée voir un pharmacien ou de l’avoir ignoré lorsqu’il vous a signalé que vous avez mélangé des champignons toxiques avec des champignons comestibles.

Cela reste un rôle relativement saisonnier mais essentiel. Il représente bien ce rôle de prévention qui incombe aux pharmaciens.

En parlant de prévention, les pharmaciens sauront vous renseigner sur les risques que représentent par exemple l’excès de poids, le tabagisme, l’excès d’alcool et bien d’autres mauvaises habitudes ou réflexes de la vie courante.

Tous les ans, nous entendons aussi parler de campagne de dépistage. Automatiquement, nous pensons qu’il faut se rendre chez le médecin et on s’aperçoit qu’aucun rendez-vous n’est disponible. Et bien les pharmaciens aussi assurent ce rôle. Comment ? En utilisant le même questionnaire que les médecins, les mêmes petits tests, et vous repartez avec votre évaluation de risque pour l’asthme, l’hypercholestérolémie ou bien l’hypertension.

Le pharmacien est aussi un maillon essentiel de la chaîne de soin. En effet, il saura détecter si vos médicaments ont une mauvaise interaction ou, s’il a un doute, contactera votre médecin traitant pour confirmer un changement ou s’assurer que ce dernier a bien eu toutes les informations. L’intérêt de bien choisir votre pharmacie et de toujours y retourner, c’est que ce dernier conservera vos informations dans un dossier et sera détecter, si par exemple vous étiez allergique à la pénicilline, une erreur dans votre prescription qui aurait pu vous être néfaste voir fatale. Et ne vous inquiétez pas, tout comme le corps médical, les pharmaciens sont tenus au secret médical et ne communiquerons jamais sur votre état de santé à quiconque n’y est pas soumis. Si vous avez besoin de lui parler plus longuement, ils ont de plus en plus souvent un espace de confidentialité pour vous permettre de vous exprimer en toute tranquillité.

Les pharmaciens ne pouvant s’installer librement, ils doivent se trouver dans un espace urbain d’au moins 2 500 habitants, ils sont parfois le seul commerce que vous trouverez à des kilomètres. Cela peut parfois surprendre, mais le système a été créé dans l’optique d’avoir un réseau de soins de proximité. Ils sauront vous aider si vous ne savez pas où se trouve l’infirmière la plus proche, le laboratoire d’analyse ou même les spécialistes et services sociaux. Ils sont proches de leurs clients et sont là pour vous orienter.

Vous avez mal à la gorge, de la fièvre et toussé sans arrêt ? Dites-le à votre pharmacien, il pourra vous proposer un traitement d’urgence afin de calmer vos symptômes et vous permettre de survivre jusqu’à votre rendez-vous chez votre généraliste.

Les pharmaciens vous aideront aussi en cas d’urgence. Vous vous êtes gravement blessé mais n’avez rien pour faire un pansement d’urgence avant de vous rendre à l’hôpital ? Demandez à votre pharmacien, il vous fera un bandage d’urgence qui vous permettra de tenir jusqu’à l’hôpital et si c’est trop grave, n’hésitera pas à contacter le SAMU ou les pompiers pour vous prendre en charge. Il est capable d’estimer l’urgence et la gravité de votre blessure et appliquera les soins de premiers secours en attendant les équipes d’urgence.

Le rôle le plus récent qui a été attribué à des pharmaciens des régions Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine est la vaccination saisonnière contre la grippe. C’est une expérience à échelle contrôlée pour essayer d’améliorer la couverture vaccinale sur le territoire français. La couverture vaccinale contre la grippe est estimée à 50 % en moyenne alors que 75 % de couverture serait nécessaire. Pour vous faire vacciner contre la grippe, si vous ne faites pas parti de la population à risque, est de vous rendre chez votre généraliste, obtenir la prescription, aller chez le pharmacien pour récupérer le vaccin et retourner chez le généraliste ou d’appeler un infirmier libéral. Cela prend du temps et vous oblige à avancer des frais, ce que nous ne pouvons pas tous faire. Les pharmaciens ont proposé cette solution afin d’éviter toutes ces complications et faciliter l’accès au vaccin.

Comment faire ? Tout simplement vous rendre chez votre pharmacien, sans rendez-vous. Ce dernier fera un entretien dit pré-vaccinal et, si tout permet de procéder à la vaccination, vous la fera, tout cela dans un espace agréé par l’ARS (Agence Régionale de Santé). La prise en charge est gratuite pour les patients, le pharmacien perçoit lui une rémunération de la part de l’Assurance maladie (4,5 € par personne vaccinée et 6,30 € pour une personne avec un bon de l’Assurance maladie). Cette expérience sera menée sur 3 ans et sera alors évaluée. Elle rentre dans le rôle de prévention du pharmacien qui aide l’ensemble de la chaîne de santé à bien fonctionnée. Si cette expérience fonctionne, elle allègerait le travail des médecins ( site de mise en relation geoallo ) et infirmiers, permettant un meilleur accès aux soins et poussant peut-être encore, vers la possibilité de se faire vacciner complètement chez le pharmacien une fois adulte.

Le pharmacien est donc la personne à qui vous adresser si vous avez une urgence relative, une question sur un médicament ou tout simplement besoin d’un traitement d’urgence si vous êtes malade et que vous ne pouvez pas voir votre généraliste dans l’immédiat. C’est votre premier contact de proximité médical.

Read more